InFarm : faire pousser ses légumes dans les supermarchés

Pour répondre à la demande croissante des consommateurs du « manger mieux » (manger local, frais, bio, etc.), les initiatives se multiplient.

En Allemagne, la start-up InFarm vient de lancer des fermes verticales directement installées dans les supermarchés.

Les clients pourront eux-mêmes cueillir les légumes et aromates et ainsi limiter l’empreinte carbone en optant pour un circuit court, du magasin au consommateur sans passer par le transport.

Cette méthode de production a également l’avantage d’être peu gourmande en eau et en énergie, puisque les plantes sont directement surveillées par des capteurs et nourries à distance via un système connecté d’irrigation et de nutrition. En plus de ça, aucun pesticide n’est utilisé pour faire pousser les produits.

La start-up berlinoise a donc développé et commercialisé dans plusieurs supermarchés allemands ses fermes verticales, capables de faire pousser de l’herbe, toute sorte de salades, mais aussi des fruits. Ces fermes commencent également à voir le jour dans des restaurants, dont le « Good Bank » basé à Berlin.

L’une des forces de la solution proposée par InFarm réside dans l’expérience client, puisque les fermes sont installées au milieu des rayons des supermarchés, permettant aux clients de récupérer les produits à la source, ou même de suivre le fonctionnement et l’évolution de ce qu’ils consommeront plus tard.

Ce qui nous a plu, chez Supper, dans cette innovation ?
Le triple bénéfice de l’idée : respectueuse de l’environnement (moins d’empreinte carbone, moins d’eau, moins d’énergie), qui répond aux attentes des consommateurs (du local et du frais), et pratique.

Dotée d’un véritable potentiel, la start-up allemande enregistrait récemment une levée de fond de près de 4 millions d’euros de la part de plusieurs investisseurs et business angels.

It's only fair to share...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone