Coca-Cola, Nestle, Carrefour, Mondelez … à l’assaut du Zéro Déchet !

Par Emmanuelle Bourge
— Jan 29, 2019


Au printemps 2019, un supermarché en ligne d’un nouveau genre, va voir le jour à Paris et New-York

Coca-Cola, Nestle, Carrefour, Mondelez … à l’assaut du Zéro Déchet !

Loop proposera des produits de grande consommation conditionnés dans des emballages durables et consignés. Objectif : zéro déchet.

 

L’idée nous vient du fondateur de Terracycle, Tom Szaky, qui a présenté Loop au Forum Économique Mondial de Davos le 24 janvier dernier. Le succès de son entreprise a été fondé sur l’accompagnement de grandes multinationales dans leur politique de recyclage.

 

Pourtant le recyclage est aujourd’hui considéré comme une solution court-termiste qui offre à notre planète seulement quelques années de sursis. En effet, à l’échelle mondiale, nous consommons en moyenne 300 millions de tonnes de plastique par an. La grande majorité de ce plastique n’est pas recyclée. 

 

Avec son projet Loop, Tom Szaky veut « éliminer la notion même de déchet ». Il a réussi a emmener les plus grandes multinationales avec lui dans l’aventure : Procter & Gamble, Nestle, Carrefour, Unilever, Danone, Mondelez, PepsiCo etc.

 

Au total c’est 25 multinationales qui ont repensé leur chaîne de production afin de proposer leurs produits dans des emballages durables et consignés. Après utilisation, un transporteur récupérera les contenants et ils seront nettoyés et réutilisés jusqu’à une centaine de fois avant d’être recyclés.

 

Outre l’impact écologique positif qu’une solution comme Loop peut avoir, elle propose aussi de repenser une partie de l’expérience consommateur. Les emballages ont toujours été considérés comme un bien que possède le consommateur avec le produit en lui-même.

 

Mais Loop propose de séparer le contenu de son contenant. Ainsi, les contenants deviennent des assets dont la marque peut se servir pour offrir une meilleure expérience à ses clients (un design en adéquation avec la déco, des contenants plus résistants qui offrent une meilleure expérience gustative etc.).

 

Il y a deux genres de révolutionnaires : ceux qui sortent du système afin de mieux le dénoncer et ceux qui y restent et font tout pour le changer. Tom Szaky est de ceux là. Il a réussi à trouver le moyen d’embarquer avec lui 25 multinationales, dont certaines font partie des plus polluantes, dans la chasse aux déchets.


Les fondateurs

Chaque semaine,
une newsletter

Suivez nous sur Twitter, Facebook, Linkedin, Instagram et Spotify