« Ce documentaire interactif dure 50 minutes, souhaitez-vous utiliser de votre temps pour regarder Ethics for Design ? »

Par Claire Caudron
— Jan 2, 2018


« Ce documentaire interactif dure 50 minutes, souhaitez-vous utiliser de votre temps pour regarder Ethics for Design ? »

Telle est la question posée au spectateur, en amont du documentaire « Ethics for Design » de Gauthier Roussilhe.

Chaque jour nous utilisons des objets, des applications, des plateformes, des services ayant été pensés afin de répondre à nos besoins. Pourtant, sont-ils tous conçus dans notre intérêt ? Certaines interfaces sont créées pour obtenir toute notre attention, des séries de produits sont conçues pour devenir obsolètes. À l’heure où les outils influent de plus en plus sur la vie des utilisateurs et sur l’ensemble de la société, la communauté de la recherche en sciences humaines et sociales et celle du design commencent à dresser un constat – la conception de n’importe quel produit peut être un dilemme moral quand le designer doit choisir entre sa survie économique, l’intérêt financier de son client et le bien-être de l’utilisateur final.

Depuis bientôt deux ans, on assiste ainsi à une effervescence des idées et réflexions autour de ce sujet, via les conférences d’Ethics by Design sur la conception numérique durable ou des mouvements comme Time Well Spent de Tristan Harris et James Williams sur les revers de l’économie de l’attention.

Le documentaire Ethics for Design s’insère également dans ce débat, en abordant la question de l’impact du travail des designers sur le quotidien des usagers. Les différents intervenants soulignent l’importance des considérations éthiques dans leur travail, leur choix de conception et de projets, l’accompagnement de leurs clients. Le documentaire replace l’éthique au centre et en amont de toute réflexion et montre qu’elle devient essentielle dans le gain d’autonomie et de pertinence du travail des designers face aux enjeux réels de nos sociétés.

Mais l’intention de ce documentaire est aussi de dépasser la prise de conscience qui s’opère dans la sphère médiatique, en appelant à la mise en place d’un cadre éthique véritablement novateur, pour que ceux qui innovent aujourd’hui travaillent non pas avec les outils d’hier, mais ceux de demain.

Pour visionner le documentaire :
www.ethicsfordesign.com/fr/regarder

Pour plus d’information sur le travail de Gauthier Roussilhe :
gauthierroussilhe.com/

 


The founders

Chaque semaine,
une newsletter

Suivez nous sur Twitter, Facebook, Linkedin, Instagram et Spotify