Désintermédier la commande d’un VTC avec un robot conversationnel

La récente campagne sur les réseaux sociaux #deleteuber a permis à son principal concurrent, Lyft, une remontée spectaculaire dans le classement des App stores mais a aussi mis en lumière un nouveau service de mobilité : LibreTaxi.

Ce service, créé par Roman Pushkin permet de mettre directement en relation les clients et les chauffeurs de VTC. L’inventeur, originaire de Sibérie, cherchait une alternative aux applications classiques qui ne desservent pas les zones isolées.

LibreTaxi est une application intégrée à Telegram, l’application russe de messagerie cryptée. Prenant la forme d’un chat bot ou agent conversationnel, elle met directement en relation utilisateurs et chauffeurs : sans l’intervention d’une plateforme tierce, sans commission.

L’utilisateur dialogue avec le Bot via Telegram, et lui indique sa localisation, la destination et le mode de transport souhaité. Il est ensuite mis en relation avec un chauffeur et peux négocier le tarif de la course directement avec lui, la course sera ensuite payée en liquide.

LibreTaxi s’inspire fortement de la Hacking culture, par l’importance donnée aux individus et non aux corporations, par sa conception : anonyme, son absence de régulation ou de vérification des utilisateurs, et sa logique opensource qui rend l’application hackable et modifiable par tous. Disponible sur les app stores Apple et Android, sa seule limite est la barrière de la langue, actuellement disponible en anglais, russe, portugais, espagnol, français et indonésien; Pushkin espère la traduire en chinois et en persan pour couvrir les besoins d’une base d’utilisateurs plus large.

LibreTaxi est une initiative issue des pratiques des hackers et du Dark web, comme la technologie Blockchain, système de transmission d’information décentralisé et sécurisé apparu avec le Bitcoin, qui ouvre aujourd’hui de nouvelles pistes de sécurisation et d’authentification des informations pour les banques, les assurances et les métiers juridiques.

On aime : la volonté de faire émerger des pratiques opensource vers le grand public, l’initiative centrée sur les individus et l’absence de monétisation du service ou des données associées aux usagers.

Ça nous inspire : la généralisation des chat bots dans des applications intégrées peut permettre de répondre aux besoins des utilisateurs sans la participation de plateforme tierce de mise en relation, l’usage de l’opensource permettrait des modifications et améliorations en continu, pour une expérience de plus en plus fluide.

En savoir plus :
http://libretaxi.org/

#chatbot #featured #humancentered #innovation #transport

It's only fair to share...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone