Encourager « l’innovation frugale »

Par Mathilde Balsan
— Avr 10, 2018


Encourager « l’innovation frugale »

Navi Radjou est le théoricien de l’innovation frugale : à la décroissance, il préfère le Jugaad (« bricolage » en hindi, essayer de faire mieux avec moins) qui peut être source d’innovation et même d’une meilleure qualité de vie. L’économie circulaire s’imposerait d’abord et avant tout parce que le modèle linéaire classique démontre chaque jour ses limites. Nous vivons dans un écosystème où tout est lié, comme dans la nature. Nous devons comprendre la façon dont elle fonctionne pour évaluer le niveau d’obsolescence de nos vieux modèles économiques autocentrés. ​E​n Amérique et en Europe notre conception du développement et du temps est linéaire, alors qu’en Orient, au contraire, ​elle​ est cyclique.

Dans une tribune pour WeDemain le 5 mars 2018, Navi Radjou se réjouit du rapprochement d​’​Emmanuel Macron et du premier ministre indien Narendra Modi. Il voit là l’occasion de guérir un monde fracturé en apportant des solutions aux « problèmes sans frontières » : iné​g​alité sociale, changement climatique, maladies chroniques, pénurie d’eau et sécurité alimentaire. La voie à suivre est donc celle de la co-innovation en alliant des ingénieurs, des scientifiques, des entrepreneurs, des designers, des artistes et des chefs d’entreprises indiens et français.

​Une mise en application exemplaire est ​la Steam School ​dont la deuxième édition ​s’est déroulée en décembre 2017 à Mumbaï et fait partie de ces initiatives indo-française : un programme de 10 jours co-organisé annuellement par l’Ambassade et le Centre de Recherches Interdisciplinaires français, ainsi qu’un fablab communautaire de Mumbaï. Le programme permet l’éducation STEAM (Science, Tehcnologie, Ingénierie, Art et Mathématiques) avec une résolution pratique des problèmes basés sur les Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies. Que d’acronymes…

Les participants étaient organisés en équipes d’horizons multiples (entre autres architectes, designers, ingénieurs) et devaient concevoir une solution répondant aux objectifs de développement durable pour l’Inde. Des prototypes fonctionnels ont ensuite été produits. Quelques-uns montrent tout le pouvoir de l’innovation frugale qui répond de façon simple et abordable à des problèmes socio-économiques et écologiques majeurs :

  • BAT est un bracelet portable à faible prix pour rendre la vie plus facile et plus sûre pour les malvoyants : l’appareil possède un mécanisme de rétroaction Six Axis qui alerte l’utilisateur des obstacles en utilisant des vibrations.
  • Le kit SADA pour diminuer les épidémies de santé liées à la défécation en plein air, l’inaccessibilité aux toilettes étant un manque crucial en Inde ; le kit vise à améliorer la santé, la sécurité et la dignité des femmes, il comprend divers soins hygiéniques et une toilette portative légère.
  • BIJLI, un appareil qui veut rendre l’énergie propre et accessible à tous qui peut se fixer aux bicyclettes : il transforme l’énergie cinétique des roues en énergie électrique pouvant se stocker dans une batterie, une bonne chose pour les 300 millions d’Indiens qui vivent avec peu ou pas d’électricité aujourd’hui.
  • WASTED est un bac de tri sélectif intelligent des déchets qui ludifie le classique « sortir sa poubelle », l’Inde générant 100 000 tonnes de déchets par jour, plus que tout autre pays.

Ce genre d’évènements favorisent l’empathie et la tolérance chez les participants en cherchant l’unité dans un but commun. Un proverbe indien dit que 1 + 1 = 11, une formule synergique qui s’adapte bien à des initiatives collaboratives « bottom-up » telles que ​la ​STEAM School.

Les trois piliers du Jugaad​,​ à savoir : frugalité, agilité et inclusivité, au contraire des vieux principes « onéreux, élitiste, fermé » en font une philosophie porteuse d’avenir dans les entreprises occidentales. Elles ne doivent plus « se faire plaisir » mais identifier les besoins des clients pour y répondre de manières précises ​dans une logique de Human Centric Design.


The founders

Chaque semaine,
une newsletter

Suivez nous sur Twitter, Facebook, Linkedin, Instagram et Spotify